Bouka (1988)


(1989) 1er prix de long métrage (Vues d’Afrique au Canada), Grand prix du jury au Festival de Belfort (France), prix Sankofa des éditeurs au Fespaco (1989), Prix ID des Arts et Lettres (Côte d’Ivoire), Prix du public au Festival d’Angers,

synopsis:

Dans un village de coted d’ivoire, sankadjokro, dirige par une prete catholique, les habitants sont partages entre le christianisme et le fetichisme. Un jeune garcon, bouka, fils unique, voit sa vie bouleversee par les manoeuvre fetichistes du neveu de son pere. Amontchi. Ce dernier a emprisonne et enterre sous un arbre l’ame dup ere de Bouka, Assouan, pour pouvoir heriter de ses biens. Assouan meurt, ecrase par l’arbre maudit. Le fre d’assouanest accuse du meurtre pendant qu’Amontchi succeed a son oncle et epouse akouba, la veuve. Bouka n’aura qu’une idée: decouvrir la verite et venger son pere.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :